Résidence de recherche et création




Le musée Camille Claudel accueille les artistes Emmanuelle et Véronique Pépin en résidence de recherche et création. Durant deux mois, elles vont arpenter le musée et ses collections afin de proposer un travail original qui associe la création contemporaine à l’histoire de l’art des XIXe et XXe siècles. Pendant la résidence, des rencontres avec le public invitent à voir les collections autrement.


 

« En tant qu’artiste invitée au musée Camille Claudel, très touchée par la femme, l’artiste, l’hommage qui lui est rendu dans ce musée, je ne souhaite pas « narrer » au travers de la danse l’histoire de Camille Claudel, ni « raconter » ses œuvres mais laisser émerger l’essence de l’ensemble, en laisser jaillir le geste radical. Et partager cette expérience avec ma sœur, Véronique Pépin, pour mettre en lumière, sous forme de vêtements-sculptures, la relation avec la matière, ici la cire. Nous écouterons ce lieu pendant deux mois. Nous nous laisserons toucher par lui. Chaque jour, chaque nuit, seront un espace pour créer, danser, écrire, composer, inventer, rassembler, partager.» E.P.

Emmanuelle Pépin, artiste-performeuse et chorégraphe, fait partie de la compagnie 7pépinière qui accorde une grande place à l’improvisation, la perception et la pédagogie

Véronique Pépin, artiste plasticienne et poétesse, développe une recherche singulière qui tend à traduire et à moduler l’univers olfactif.

 

À l'occasion de cette résidence, deux événements sont organisés au musée Camille Claudel :

Happy Hour : Visite et rencontre avec Emmanuelle et Véronique Pépin, artistes en résidence
Jeudi 12 avril à 18h

Dans le cadre de la résidence, les artistes invitées, proposent leur visite du musée. Des mouvements chorégraphiques, sous forme de «tableaux dansés», formeront des échos et dialogues avec les œuvres. Cette rencontre est l’occasion de découvrir le musée avec leur regard et d’échanger sur leur démarche.

 

Représentation de fin de résidence
Samedi 28 avril à 17h

Emmanuelle et Véronique Pépin présenteront la chorégraphie et l’installation élaborées pendant la résidence. Elles envisagent cette installation-performance comme une œuvre éphémère dans laquelle le corps dansant viendra révéler l’espace entre l’œuvre et soi pendant que la délicatesse des tissus cirés soulignera la transparence d’une œuvre.

 

Information :

03 25 24 76 34

ou par courriel